Comment reconnaitre un vrai couteau Laguiole

Genuine Laguiole knife with certificate

Le premier couteau Laguiole a été fabriqué en 1828 par M. Moulin, coutelier à Laguiole, village du sud de la France, qui prêtera son nom à la célèbre marque de couteaux.

Mais Laguiole n'est pas une marque déposée car trop ancienne. Le nom fait partie du domaine public et est donc fabriqué librement, raison pour laquelle la marque souffre de nombreux "faux" venus d'Asie.

Il existe plusieurs fabricants Laguiole qui respectent le processus de fabrication traditionnel des couteaux. Ces fabricants sont principalement basés dans le centre de la France. Notre atelier est situé à Lezoux, un village situé près de Thiers, capitale internationale de la coutellerie.

Le nom de notre marque est gravé sur les lames que nous fabriquons: Laguiole le fidèle.

Nous respectons scrupuleusement la tradition de fabrication dans nos ateliers. Chaque couteau Laguiole est unique, fabriqué à la main par nos artisans experts avec 170 opérations manuelles. Nos produits sont garantis à vie contre tout défaut de fabrication.

N'oubliez pas qu'un couteau laguiole est fait à la main avec une matière brute de très haute qualité, c'est pourquoi vous ne pouvez pas trouver de couteau Laguiole à petit prix.

 

Un vrai Laguiole doit comprendre: 

  • Un manche avec matière première de haute qualité (corne véritable, bois ...) 

  • L'assemblage se fait à la main et le tout est monté comme un puzzle. Les faux couteaux sont collés. 

  • La lame est en acier inoxydable de haute qualité, très résistante au temps. Les vrais Laguiole ont une lame parfaitement lisse, impeccablement affûtée et exceptionnellement brillante. Les faux couteaux ont une lame en acier de mauvaise qualité et ne résistent pas dans le temps. 

  • Les mitres sont en laiton ou en acier brossé. Les faux couteaux ont des mitres en aluminium. 

  • L'abeille est en acier (brossé ou non), puis soudée au couteau ou forgée avec le ressort. Sur les faux couteaux, l’abeille est collée, elle se décolle donc rapidement.  

  • La croix de berger (5 tampons) sur le manche est le résultat d'un assemblage manuel d'un couteau traditionnel. 

  • Le poids du couteau est très différent, un vrai laguiole est beaucoup plus lourd que le faux. 

  • Nous travaillons de manière traditionnelle, garantissons nos produits à vie contre les défauts de fabrication et n'avons jamais eu de retour de non-satisfaction.

Pourquoi la croix du berger n'est pas présente sur tous les couteaux vendus sur notre site :

5 rivets une fois montés constituent la croix du berger , comme vous pouvez le voir sur le plan de montage ci dessous.

Plan de montage Laguiole

Dans certains cas, nous ajoutons des rivets, 9 dans l'exemple ci dessous. Vous pouvez voir la croix du berge et 4 rivets de plus, ce qui rend le couteau encore plus solide et lui donne un coté plus design.

couteau Laguiole

Enfin, dans certains cas, nous ne perçons pas la matière première car elle est trop fragile et nous ne voulons pas la fragiliser avec davantage beaucoup de trous. C'est le cas des manches en bois de Cerf ou en molaire de mammouth (photo ci dessous). Dans ce cas, les 5 rivets existent bien et maintiennent le couteau, mais seul le rivet principal est visible, les autres rivets sont fixés dans le manche mais ne sont pas visibles sur le manche.

Couteau Laguiole