Couteau Racé - manche en bois de rose Agrandir l'image

Couteau Racé - manche en bois de chêne

LFK RA CH

Neuf

Couteau Racé - manche en bois de chêne

Plus de détails

78,23 €

En savoir plus

Couteau Racé - Couteau Traditionnel

Matière du manche : bois de chêne

Matière des mitres : 2 acier Inox

Matière de la lame : acier inoxydable 12C27

Ne passe pas au lave-vaisselle

Les chênes font partie des espèces forestières les plus polymorphes au plan génétique, d'où leur forte capacité d’adaptation.

Le cycle sylvigénétique moyen et naturel (de la naissance à la mort naturelle) du chêne est d'environ 600 ans 37, mais son cycle sylvicole (durée de révolution) est nettement plus court.

À l'époque de Colbert les chênes étaient coupés à l'âge de 250 à 300 ans[Information douteuse], en Forêt de Tronçais par exemple, considérée aujourd'hui comme l'une des plus belles chênaies d'Europe.

Aujourd'hui, pour des raisons économiques (pour en faciliter l'abattage et le sciage industriel, avec un retour sur investissement moindre mais plus rapide), le chêne est abattu bien plus jeune : Dans les années 1980 en France, la durée de renouvellement (révolution) d'un peuplement de chênes n'était plus que de 160 à 200 ans et tend à se réduire avec la sylviculture dite « dynamique » ; Pour plus de profits à court ou moyen terme, le sylviculteur traite souvent la chênaie en « futaie équienne » (arbres de même classe d'âge), éventuellement monospécifique, en augmentant l'ensoleillement par des éclaircies régulières favorisant des « arbres d'avenir » choisis par lui avec un intervalle de temps entre les éclaircies (appelé rotation) de 9 à 12 ans (3 à 5 m3 de bois d'œuvre par ha et par an en Poitou-Charentes), voire moins. En taillis les chênes sessile et pédonculé sont coupés vers 25 à 45 ans (3 à 6 stères/ha/an).

Accessoires