Couteau Laguiole bombé - manche en bois d’Ebène du Cameroun et amourette du Surinam - mitres acier

LFK D12 EB AM MI

Neuf

Couteau Laguiole bombé - manche en bois d’Ebène du Cameroun et amourette du Surinam - mitres acier

Plus de détails

137,88 €

En savoir plus

Couteau Laguiole Bombé - Couteau Traditionnel

Taille : 12 cm fermé, 21,5 cm ouvert

Matière du manche : bois d’Ebène du Cameroun et amourette du Surinam

Matière des mitres : 2 acier Inox

Matière de la lame : acier inoxydable 12C27

Ne passe pas au lave-vaisselle

Les bois d'ébène viennent des régions tropicales et sont connus depuis la plus haute Antiquité pour la couleur « noir profond » de leur bois.
Du fait de sa dureté, de la petitesse de l'arbre, de sa densité et de son prix assez élevé rares sont les grands ouvrages fabriqués en ébène.

A l'époque des pharaons, ce bois était déjà utilisé pour la fabrication de petits objets précieux de toutes sortes, on en a trouvé de nombreux lors de l'ouverture de tombeaux.
L'ébène entre dans la catégorie des bois précieux. Il provient essentiellement du Mali mais on en trouve aussi au Ghana et au Togo.
On retrouve le bois d'ébène dans la fabrication traditionnelle de touches de pianos, de clavecins, et parfois même les chevilles de cordes pour violoncelles et guitares. On retrouve aussi chez les collectionneurs chevronnés de superbes échiquiers, dont les pièces noires sont en bois d'ébène et les blanches en bois de buis.

Offrir un couteau dont le manche est en ébène c'est offrir à la fois un trésor et un morceau d'éternité, il est d'une qualité et d'une solidité intemporelle !

Le bois d'amourette

Brosimum guianense, l'amourette ou lettre mouchetée, est un arbre sud-américain de la famille des Moraceae. Son bois est très dense et peut rappeler des motifs de peau de serpent. C'est pour cela qu'il est appelé Snakewood en anglais et Schlangenholz en allemand. Il ne doit cependant pas être confondu avec le bois serpent de Guyane qui est un peu moins dense, moins rare et moins précieux. Le nom français de « lettre mouchetée » trouve son origine dans une utilisation ancienne de ce bois : en raison de sa solidité, il était employé pour fabriquer des caractères d'imprimerie, tandis que les petites taches noires qui ornent ce bois lui valurent l'adjectif de moucheté.

Il provient de Guyane et du Suriname le plus souvent. Il est utilisé pour les instruments de musique (archets de violons), pour les manches de couteaux et pour le tournage d'objets précieux comme les stylos. Les troncs sont petits et l'aubier est souvent enlevé à l'abattage, c'est pourquoi seuls de petits objets peuvent être réalisés en amourette.

Il est bien connu en France, au moins depuis le XVIIIe siècle comme en témoigne l'article de l'Encyclopédie "L’Art du menuisier ébéniste", par M. Roubo fils, maître menuisier, paru en 1774 : « Amourette est un bois pesant dur et compact, de couleur jaunâtre, un peu rousse, et veiné de brun rougeâtre. »

Accessoires

Vidéo